Traitement Précoce

Une évaluation précoce présente de nombreux avantages. D’après l’American Association of Orthodontics, le premier dépistage orthodontique devrait avoir lieu à l’âge de 7 ans, pour devancer les problèmes à venir. Un diagnostic et une surveillance précoces permet d’agir à un âge où l’ossature et la structure faciale du patient sont plus modelables. J’ai donc opté pour une philosophie de traitement très personnelle: lors de l’examen du patient, j’évalue la proportion et la direction de la croissance faciale, l’espace entre les dents, l’encombrement et l’absence ou la présence de dents supplémentaires. Je prends aussi en compte les habitudes qui pourraient affecter la croissance et le développement de la dentition, comme les manies de sucer son pouce ou de pousser les dents avec la langue.

Au cours du premier examen, soit je commence à traiter un problème qui requiert un traitement précoce, soit je revois le patient tous les 3 ou 6 mois pour surveiller son évolution. Dans ce cas, nous suivons le patient pendant la pousse des dents permanentes et le développement des maxillaires. Le TIMING en orthodontie est un élément clé : nous ne devons commencer ni trop tard, ni trop tôt. La marge de maneouvre que constitue l’espace entre les molaires du bébé et les futures prémolaires définitives est aussi un élément essentiel pour la réussite d’un traitement orthodontique. C’est pourquoi les visites d’observation régulières sont très importantes.